Les installations sceptiques, retrouvées souvent en campagne, sont comprennent plusieurs éléments.

  • Fausse sceptique: sert à séparer les solides des liquides, à débuter la décomposition des contaminants et éliminer les solides.
  • Champ d’épuration: sert à biodégrader les matières organiques et réduit les matières en suspension ainsi que la pollution carbonée.
  • Traitement UV ou massif filtrant: sert à réduire la charge de phosphore et éliminer les coliformes fécaux.

Les installations septiques individuelles, que l’on retrouve en général en campagne, n’accomplissent qu’une partie du travail et s’appuient, pour la plupart, sur la capacité filtrante du sol pour compléter l’assainissement. Or, cette capacité de filtration du sol varie grandement d’un terrain à l’autre, et la saturation fréquente du sous-sol environnant les champs épuratoires mène inévitablement à la contamination des ressources d’eau souterraines et des cours d’eau qui nous alimentent en eau potable.

https://www.ecohabitation.com/guides/2445/une-installation-septique-cest-quoi/