Le retour du Grand nettoyage de la rivière Mascouche

Le retour du Grand nettoyage de la rivière Mascouche

Mascouche, le 10 août 2017

Le Conseil des bassins versants des Mille-Îles (COBAMIL) a réuni plusieurs acteurs locaux le 9
août dernier au parc Soleil Levant, afin d’annoncer la poursuite du Grand nettoyage de la rivière
Mascouche pour une deuxième année consécutive, en partenariat avec la Caisse populaire le
Manoir, la Ville de Mascouche et la Fondation du Domaine seigneurial.

L’équipe du COBAMIL, le maire de Mascouche M. Guillaume Tremblay ainsi que les
représentants de la Caisse populaire Le Manoir et de la Fondation du Domaine seigneurial se
sont réunis aux abords de la rivière Mascouche lors d’une conférence de presse. Les partenaires
du projet ont profité de l’occasion pour prêter main-forte à l’équipe du COBAMIL en
déchargeant les canots ayant été remplis de débris en provenance de la rivière au courant de la
journée.

Le COBAMIL déploie cet été encore une équipe terrain sur la rivière Mascouche, équipée de
canots et d’une barque, afin de retirer plusieurs tonnes métriques de déchets, et ce,
manuellement sans l’aide de machinerie. « Après l’incroyable rayonnement qu’a connu la
première année du projet, opération au cours de laquelle 8,6 tonnes de déchets ont été retirées
de la rivière, le COBAMIL revient en force cette année avec un nouveau projet de nettoyage, une
initiative qui a déjà prouvé sa nécessité » selon Mme Denise Cloutier, présidente du COBAMIL.

Durant son allocution, M. Martin Léveillé, directeur général de la Caisse populaire Le Manoir,
s’est dit fier d’appuyer un projet comme celui-ci. « Pour la Caisse populaire Le Manoir, un acteur
engagé dans la municipalité, il est primordial de faire partie de la solution. C’est pourquoi nous
sommes heureux de soutenir le COBAMIL dans sa détermination de valoriser la rivière
Mascouche à l’échelle régionale ». Rappelons que la Caisse apporte un soutien financier de
11 500 $ pour la réalisation du projet de nettoyage.

Gilles Bordonado, vice-président de la Fondation du Domaine seigneurial, organisme qui a
contribué au projet à la hauteur de 5 000 $, est emballé par l’initiative du COBAMIL : « Ce projet
s’inscrit dans la mission de la Fondation qui est de préserver notre patrimoine collectif, car la
rivière en fait partie. Dans le contexte de l’acquisition et de la restauration du Manoir par la
Ville, notre subvention est justifiée, car la rivière coule en son coeur et fait partie de façon intrinsèque de son histoire ». La Fondation du Domaine seigneurial a été créée en 2015 suite à l’acquisition du site par la Ville de Mascouche qui souhaite en faire un pôle récréotouristique à l’échelle de la couronne nord dès l’automne 2017.

Pour le maire de Mascouche, M. Guillaume Tremblay, le retour du projet de nettoyage s’inscrit dans le virage environnemental déjà mis en branle par la Ville depuis quelques années. « Après s’être doté du Plan stratégique de développement durable et du Plan de gestion municipale des installations septiques, Mascouche est devenue un leader en matière d’eau et fait ce qui est en son pouvoir pour redonner à l’environnement son dû », explique Guillaume Tremblay. Ces interventions concrètes posées à l’égard de l’eau ont d’ailleurs valu au maire et à son équipe le titre de Gardien de l’eau décerné par le COBAMIL le 18 mai dernier, lors de la 1re édition du Gala Flamb’EAU.

Leave a Reply

Your email address will not be published.